• Auto-école Léo
  • FCS 84
  • Intermarché
  • La source
  • Bella-Pizza
  • Bérard
  • CMa Fournée
  • Coiffure Chris
  • Fred-TP
  • Goumarre
  • Hédis
  • Le Bistrot
  • Le Cercle
  • Le Moderne
  • Le Relais
  • Oasis Fleurie
  • OChtiot Poulet
  • Presse
  • Peinture Sanchez
  • Sécurité 84
  • Zen Repassage
  • Autajon
  • CARPE DIEM
  • Johannes Menuiserie
  • Esterel
  • Tabac-Loto PORTALIS
  • Wheele

Infos Club

À la une !

Communauté

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine notre lettre d'information dans votre boîte aux lettres. Il y a actuellement 133 abonnés.

Retrouvez-nous sur le site dédié aux exercices d'entraînement.

Guide du débutant : destiné aux parents ou aux spectateurs non avertis du jeu de Volley Ball

Publié le 09/05/2007

Une présentation rapide destinée aux parents ou aux spectateurs non avertis du jeu de Volley Ball.
volley ball
Cela vous permettra de suivre au mieux les matchs de volley de vos enfants ou amis, tout en leur montrant que vous vous y intéressez de près !

Ce petit article va vous permettre de comprendre quelques règles de base, les gestes et termes techniques, les différents joueurs et leurs positions ...

Règles de base

A partir des minimes, le volley ball se joue à 6 joueurs par équipe (12 joueurs au maximum dans une équipe). 6 remplacements au maximum sont donc autorisés par équipe et par set.

Une fiche de position indique l'ordre de rotation des joueurs sur le terrain et ce pendant la totalité du set.

Chaque équipe a droit au maximum à trois touches (en plus du contre) pour renvoyer le ballon. Si plus de trois touches sont utilisées, l'équipe commet la faute des "QUATRE TOUCHES".

Remarques: Le ballon peut toucher le filet lors de son franchissement. Et, un ballon envoyé dans le filet peut être repris dans le cadre des trois touches de l'équipe. D'autre part, ne soyez pas surpris si le ballon est joué au "pied", c'est autorisé car le ballon peut toucher n'importe quelle partie du corps.

Une équipe marque un point :
- lorsqu'elle réussit à envoyer le ballon toucher le sol du camp adverse ;
- lorsque l'équipe adverse commet une faute ou reçoit une pénalité.

Remarques: si l'équipe au service gagne l'échange de jeu, elle marque un point et continue de servir sinon c'est l'équipe en réception qui marque alors un point et effectue le service suivant.

Une équipe gagne un set (à l'exception du set décisif, le 5ème) lorsqu'elle est la première à 25 points avec un écart d'au moins deux points. En cas d'égalité à 24-24, le jeu continue jusqu'à ce qu'un écart de deux points soit atteint (26-24 ; 27-25 ; ...).

Une équipe gagne le match lorsqu'elle remporte 3 sets.
En cas d'égalité à 2 set partout, le 5ème set, appelé set décisif (ou aussi tie-break), est joué en 15 points, avec un écart d'au moins deux points.

Fautes
Il y a faute d'un joueur au filet dans les cas suivants :
- un joueur touche le ballon ou un adversaire dans l'espace adverse avant ou pendant la frappe d'attaque de l'adversaire.
- un joueur pénètre dans le camp adverse (il faut que le pied dépasse totalement la ligne blanche).
- un joueur touche le filet ou l'antenne (appelée aussi la mire) en jouant le ballon.

Par contre :
Un joueur peut pénétrer dans le camp adverse après que le ballon ait été déclaré hors jeu.
Après avoir frappé le ballon, le joueur peut toucher les poteaux, câbles et autre objet en dehors de la longueur totale du filet, à condition que cette action n'ait pas d'incidence sur le jeu.
Il n'y a pas de faute si le ballon envoyé dans le filet provoque le contact du filet avec un joueur adverse.

Dans tous les cas, n'oubliez pas de respecter les décisions des arbitres.

Remplacement
Rappelons que 6 remplacements au maximum sont autorisés par équipe et par set.

Un joueur ne peut sortir du jeu et y retourner qu'une seule fois par set et uniquement à la place qu'il occupait à l'origine dans la formation de départ. De la même manière, un joueur remplaçant ne peut entrer en jeu qu'une fois par set, à la place d'un joueur de la formation de départ, et ne peut être remplacé que par le joueur dont il avait pris la place.

Le changement d'un joueur par un libéro (leur nombre n'est pas limité) n'est pas comptabilisé comme un remplacement. Par contre, le Libéro ne peut être changé que par le joueur qu'il a lui-même remplacé.

Les gestes de base

Même si vous n'êtes pas volleyeur, les deux premiers gestes que vous allez effectuer, par réflexe, sont la manchette et la passe à deux mains.

manchette
La manchette est un geste où les deux bras sont groupés afin de relancer une balle. C'est un geste utilisé surtout en réception ou en défense.

passe
Plus précis, la passe à deux mains au-dessus de la tête est l'autre geste distinctif du volleyeur. Utilisée essentiellement par le passeur, on peut aussi s'en servir, lorsque c'est possible, en défense pour assurer une bonne relance.


smash
Le smash est le geste d'attaque type du volley-ball. Explosif, c'est le geste le plus spectaculaire et le plus efficace pour marquer des points. Les attaques smashées sont très variées et les spécialistes sauront distingués des attaques au centre ou plein champ, "ligne" (le long de la), petite ou grande diagonale, dans les mains (recherche du block-out), lobées (en "carotte"), etc ... Très rapidement, l'attaquant doit "lire" le contre et la position en défense pour faire son choix.

contre
Pour s'opposer à une attaque en smash, les joueurs adverses de la zone avant vont tenter de bloquer le ballon en effectuant un contre. Le geste est facilement reconnaissable par les deux bras tendus au-dessus et très prés du filet. Le contre peut être seulement défensif en ralentissant le ballon afin de faciliter la relance en réception (un ballon touché au contre ne compte pas dans les 3 touches maximum pour renvoyer le ballon). Remarque importante, au contre, vous avez le droit de passer vos bras dans le camp adverse à condition de ne pas gêner l'attaquant ou de jouer le ballon avant lui. De la même manière que le smash n'est pas un geste simpliste, le contre est une "science" car il faut être capable de "lire" l'attaque choisie par le passeur, d'avoir le bon timing tout en fermant les passages clés avec ses bras et ses mains. On parle de contre collectif lorsqu'il est réalisé à plusieurs.

On aurait pu commencer par décrire le premier geste effectué par un joueur dans le jeu: le service. En benjamins et en poussins, on voit souvent des services dits "cuiller", qui sont petit à petit remplacés par des services dits "tennis" plus efficaces et plus précis.

A partir d'un certain niveau (en minimes le plus souvent), on voit apparaître des services smashés (risqué mais souvent efficace), flottants (le ballon est frappé sans effet et l'air contenu dans la vessie donne une trajectoire très difficile à lire) ou encore liftés (un effet circulaire est donné au moment de la frappe). Ne croyez pas que le serveur cherche juste à envoyer le ballon dans le camp adverse car il existe beaucoup de variétés dans ce geste élémentaire : service court pour mettre en difficulté la réception, service placé vers le moins bon réceptionneur ou en fonction de la position du passeur, etc ...

Les différents joueurs

Le volley ball nécessite une organisation rigoureuse où les joueurs vont occuper des rôles précis. Pour les 6 joueurs présents sur le terrain, on peut distinguer les postes suivants :

Passeur : Le poste le plus connu des non connaisseurs. C'est le joueur qui va toucher la deuxième balle et qui a la responsabilité de l'organisation du jeu. Il va distribuer des passes aux attaquants.

Pointu : Destiné à l'attaque, il est en opposition au passeur et ne réceptionne logiquement pas. Il est souvent le meilleur scoreur de son équipe.

Libéro : joueur défenseur spécialisé. C'est le joueur le plus facilement reconnaissable car il doit porter un maillot distinctif. Son poste est régi par des règles très strictes : il n'a pas le droit d'attaquer, ni de servir, ni de contrer et ni d'effectuer une passe dans la zone avant (les 3 mètres) pour une attaque. Pour finir, le libéro ne peut jouer que comme joueur arrière et peut remplacer n'importe quel joueur de la ligne arrière. Il ne peut y avoir qu'un libéro par équipe.

Central : ce joueur, comme son nom l'indique, se situe au centre dans la zone avant. Poste occupé le plus souvent par les plus grands joueurs de l'équipe, son rôle est de contrer les attaques adverses et, en attaque, de fixer ou d'attaquer par le centre en courte. Le fait qu'il occupe une position très spécialisée en zone avant, le central est souvent remplacé, lorsqu'il a servi, par un libéro en zone arrière.

Réceptionneur-Attaquant : joueur polyvalent capable d'attaquer et de réceptionner. Le système de rotation oblige certains joueurs à être multi-fonctionnels.

Défenseur : joueur de la zone arrière spécialisé dans la réception et la relance. C'est celui qui touche la première balle et qui joue en direction du passeur.

Zones, positions et rotation

Le demi-terrain, délimité par une ligne située aux 3 mètres, se découpe en 2 zones : la zone avant et la zone arrière.

La ligne située à trois mètres du filet, appelée aussi ligne d'attaque, délimite la zone jusqu'à laquelle un arrière peut avancer pour frapper une balle au-dessus du filet.

Les positions des joueurs sont numérotées comme suit :

- les trois joueurs placés le long du filet sont les avants et occupent respectivement les positions 4 (avant gauche), 3 (avant centre), 2 (avant droit).
- les trois autres joueurs sont les arrières et occupent les positions 5 (arrière gauche), 6 (arrière centre), 1 (arrière droit).

Les numéros sont importants car largement utilisés dans le vocabulaire du volleyeur (par exemple: "attaquer en 4" signifie attaquer en position 4). Les positions le sont encore plus car elles peuvent être sanctionnées par une faute de position ou de rotation.

Au moment du service, chaque équipe doit être placée dans son camp selon l'ordre de rotation. Après la frappe du service, les joueurs peuvent se déplacer et occuper n'importe quelle position ce qui offre beaucoup de solutions tactiques. Lorsque une équipe gagne le droit de servir, ses joueurs effectuent une rotation en se déplaçant d'une position dans le sens des aiguilles d'une montre (le joueur en position 2 va à la position 1 pour servir, le joueur 1 en 6, etc...)

Quelques termes de Volley Ball

Termes techniques ou d'argot employés par de nombreux volleyeurs :

Avion : Smash ou service envoyé hors des limites du terrain.

Block-out : Balle contrée mais qui sort de l'espace de jeu.

Jouer les mains : L'attaquant se sert des mains du contre adverse pour mettre le ballon dehors.

Boîte (aux lettres) : Lors d'un smash, la balle est contrée mais glisse le long des bras du bloqueur et tombe dans le terrain adverse.

Pompe : Contre (ou bloc) gagnant puisqu'il retombe directement dans les pieds de l'attaquant.

Zip : réception en manchette mal assurée.

Tenu : le ballon est tenu et/ou lancé quand il ne rebondit pas après la frappe. C'est une faute qui doit donner le point à l'adversaire.

Ballon tenu : Si le contact simultané entre deux adversaires au-dessus du filet entraîne un "ballon tenu", il est compté une "DOUBLE FAUTE" et l'échange est rejoué.

Touche : chaque contact avec le ballon par un joueur en train de jouer. Chaque équipe a droit au maximum à trois touches (en plus du contre) pour renvoyer le ballon. Si plus de trois touches sont utilisées, l'équipe perd le point.

Les feintes

Carotte : balle d'attaque non smashée ayant pour but de lober le contre tout en étant assez court pour éviter le soutien adverse

Quéquette : Petit ballon déposé juste derrière ou sur le côté du contre.

Attaque en "première main" : terme impropre (puisque c'est une deuxième touche) s'appliquant à une attaque effectuée par le passeur sur une balle venant de la réception ou de la défense.

Les attaques

Le jeu de volley ball devient vite très tactique. On peut évidemment attaquer de plusieurs endroits mais il faut le faire de manière à surprendre le plus possible l'équipe adverse. C'est le passeur qui a la responsabilité de déterminer la tactique d'attaque : passe courte ou haute, tendue ou arrière, il va chercher à "dérouter" le contre adverse par des attaques sur les ailes, au centre ou 3 mètres.

Courte : Attaque qui se fait la plupart du temps avec le central ou le pointu qui viennent attaquer le ballon dans un temps très court au dessus du passeur.

Fixation (ou "fixe") : le but est qu'un joueur, généralement le central, fixe le contre en montant en courte de façon à laisser le chant libre à l'autre attaquant.

Pipe : Le passeur fait une passe haute juste derrière le central qui monte en fixe et l'arrière vient attaquer cette balle aux 3 mètres (en position 6).

Remarques: Dans toutes ces combinaisons, le passeur favorise généralement la balle haute à la balle rapide car si le joueur montant en fixe est bien dans le timing, normalement le contre adverse doit monter aussi et cela laisse le champ libre à l'autre attaquant. Par contre, avec une balle rapide du passeur on peut prendre de vitesse le positionnement du contre adverse.

Sources

Le règlement officiel disponible sur le site de la Fédération Internationale de Volley Ball : Réglement Officiel Volley Ball 2005
Le glossaire du site www.volleyball.fr
Les cours et dossiers du site volleyzone.free.fr

Valid CSS!Valid XHTML 1.0 Strict Un commentaire, une remarque ? écrivez au webmaster (version 1.1 by tv)